En poursuivant votre navigation sur ce site et en entrant sur ce site, vous certifiez avoir l’âge légal pour consommer de l’alcool dans votre pays de résidence. vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

X Je suis d'accord
maison Colletlogo collet

Découvrir les champagnes COLLET

La MAISON COLLET

L'ENTREPRISE

Depuis 1921, la Maison Collet élabore des champagnes de caractère dans le souci de satisfaire une clientèle de connaisseurs exigeants, cherchant dans ses champagnes l'authenticité, l'élégance ainsi qu'une grande finesse. Basée à Aÿ au coeur de la Champagne, la maison Collet s'appuie majoritairement sur un approvisionnement de Premiers et Grands crus reflétant la diversité des terroirs champenois. Le Champagne Collet est un vin de haute gastronomie dont chaque cuvée a été développée afin qu'elle s'associe parfaitement à toutes les occasions, de l'apéritif aux mets les plus fins.

La MAISON COLLET

Au cœur du berceau historique du champagne, dans un site exceptionnel et un contexte favorable.


La Cité du champagne Collet-Cogevi vient s'implanter sur le site de la Cogevi et du champagne Collet, au cœur du berceau historique du champagne, sur le lieu de la révolte de 1911, qui donna naissance à la délimitation de l'appellation « champagne. » 

La Maison Cogevi est symboliquement implantée dans le bâtiment Bissinger, que de nombreuses cartes postales montrent incendié sous la colère des vignerons luttant contre la fraude. A la Cité du champagne Collet-Cogevi, le visiteur se trouve donc « là où tout a commencé » et ressent le poids de l'histoire et de ces années de lutte pour préserver l'intégrité du vignoble. Entouré par les vignes centenaires, porté par ces bâtiments chargés d'histoire, il vibre aux cotés de ces « esclaves de la terre », chantés par les chansonniers du début du siècle.

Hautement symbolique, le site de la Cité du champagne Collet-Cogevi a aussi le mérite de réunir en un seul et même point des lieux complémentaires, qui apportent chacun un éclairage différent sur le champagne : à côté des vignes et des bâtiments chargés d'histoire, un site de production encore actif, construit au-dessus d'un important réseau de caves, fait le pont entre passé et présent, tradition et innovation.

Dans un parcours qui le mène des cuveries dernière génération jusqu'à 35 mètres sous les coteaux, au cœur des caves creusées à la main au milieu du XIXe siècle, en passant par un caveau dédiée à la dégustation, le visiteur comprend toutes les étapes de l'élaboration du champagne, et mesure la subtile alliance de tradition et d'audace qui fait le secret des meilleurs champagnes. Et la Cité du Champagne, c'est aussi la Villa Collet, magnifique demeure Arts Déco, qui offre au visiteur un voyage artistique et culturel au temps où le monde entier avait les yeux tournés sur Reims.

- Maison Cogevi
- Villa Collet
- Vinothèque
- Musée des métiers du Champagne

La Cité du Champagne Collet-Cogevi, un lieu unique proposant un parcours culturel et historique à la découverte de la plus ancienne coopérative de Champagne.


 

LE TEMPS DES ORIGINES 1900-1921

Tout commence dix ans avant la création de la COGEVI, en 1911, avec la « révolte champenoise » : face aux fraudes, 6 000 vignerons se regroupent pour demander la mise en application d'une loi adoptée à l'Assemblée nationale deux mois plus tôt, prévoyant de tracer les vins élaborés à partir de raisins originaires de la Champagne viticole.

Aÿ est au coeur de la révolte, de nombreux immeubles de négociants sont incendiés, et notamment la Maison Bissinger, que l'on voit en flammes sur de nombreuses cartes postales et photographies d'époque et qui accueille symboliquement aujourd'hui la « Maison Cogevi ». Un film exceptionnel, avec des archives filmées inédites, raconte pas à pas la révolte, son contexte et son impact en région, permettant de comprendre cet acte fondateur pour la reconnaissance du terroir, l'AOC et la force de l'esprit coopératif qui anime les vignerons.

A travers plus d'une centaine de documents rassemblés c'est une page de l'histoire locale qui est proposée aux visiteurs, mettant en perspective la révolte, le temps du conflit qui a marqué la terre de champagne et va l'inscrire dans l'histoire de son siècle, qui en fait une terre d'exception, prochainement reconnue par l'UNESCO.

C'est le 16 septembre 1921, dans la tradition des pères fondateurs de 1911, que voit officiellement le jour la Coopérative Générale des Vignerons de la Champagne délimitée (COGEVI), sous l'impulsion d'Alphonse Perrin.


LE TEMPS DES FONDATEURS 1921-1931

Grâce à l'audace et à l'énergie de ses fondateurs et premiers dirigeants, Victor Philibert, Elie Blée et Roland Dupont, la première décennie d'existence de la COGEVI pose les bases de son succès futur. Très tôt, ils ont l'idée de créer des marques propres et d'entreprendre les premières campagnes de communication, à l'image d' UNIC et surtout du Champagne Raoul COLLET. Cinq ans après sa création, la coopérative compte déjà deux cents adhérents. La coopérative est alors présente dans de nombreuses foires et salons, où elle reçoit ses premières récompenses et devient un acteur majeur de la Champagne en moins d'une décennie.

Grâce à une stratégie commerciale dynamique, à un esprit novateur en matière publicitaire, et à l'engagement solidaire des vignerons, les produits de la coopérative sont rapidement reconnues internationalement et primées dans le monde entier. Le patrimoine rassemblé permet de suivre les présences dans les grandes expositions, les premières vendanges, les étapes clés de cette décennie fondatrice, à travers des journaux, des photographies et les premières publicités presse.

En 1930, son président Henri Landowsky et son directeur Raoul Collet prennent la décision symbolique et stratégique de déménager la coopérative de Dizy à Aÿ, berceau de la révolte de 1911. Depuis toujours ils rêvaient de revenir au coeur du terroir, sur cette terre d'excellence.

 

LE TEMPS DES ENTREPRENEURS 1931-1951

Si la crise économique mondiale de 1929 foudroie le monde viticole, la COGEVI sait rapidement rebondir, en devenant fournisseur de champagne pour les grandes coopératives de France sous la marque COOP et grâce à une importante promotion publicitaire. Elle poursuit sa participation aux foires et concours agricoles et obtient notamment la médaille d'or à l'Exposition coloniale internationale de Paris en 1931. En 1938, la COGEVI prend la décision historique d'ouvrir l'adhésion aux vignerons aubois, avec l'idée de mêler l'expérience des anciens et le dynamisme de la jeunesse.

Les visiteurs découvriront des affiches originales, des photographies et surtout des objets publicitaires issus des archives de la COGEVI et de plusieurs collections privées et publiques. C'est un voyage dans une époque riche en succès auquel est invité le public à travers un film exceptionnel en hommage aux vignerons et au savoir-faire de la COGEVI.

Mais la dynamique de ces années connaît un brutal temps d'arrêt avec la Seconde Guerre mondiale : les troupes allemandes pénètrent à Aÿ en juin 1940 et occupent les locaux de la COGEVI pendant plus d'un mois. Pendant le conflit, les activités de la coopérative se maintiennent, avec l'acquisition de deux nouvelles marques : Gaston Delière et Duc de Breny. En 1941 est créé le Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), destiné à promouvoir le champagne en France et à l'étranger. Au lendemain de la guerre, la publicité et la présence sur les foires sont le moyen de reprendre place sur le marché. Sous l'impulsion de Raoul Collet, la COGEVI entreprend une première phase d'extension et de rénovation de son complexe à Aÿ et valide l'acquisition de la marque COLLET, qui deviendra bientôt sa marque-phare.

 

LE TEMPS DES BÂTISSEURS 1951-1971

Dans les années 50, la COGEVI poursuit le développement de son parc immobilier, sous la conduite de son président Henri Macquart : après la propriété Bissinger, la coopérative acquiert de nouvelles caves à Hautvillers puis entreprend la modernisation du chantier de dégorgement à Aÿ par l'installation d'une chaîne semi-automatique. C'est une époque de construction et d'expansion majeure.

Toujours présente sur les foires et dans les médias, la COGEVI bat des records de vente et poursuit dans les années 60 son expansion économique et immobilière, avec la construction de quatre niveaux de caves, d'une salle d'habillage et d'expédition, pouvant abriter plus de 700 000 bouteilles. Fidèle à son esprit pionnier, la COGEVI se fait encore une fois remarquer dans le monde viticole en s'équipant des premières cuveries en inox de champagne et de lignes de production automatisées. La publicité est partout... et le visiteur découvrira la richesse et l'innovation de la coopérative en la matière. A l'époque, deux décennies de bâtisseurs préparent l'avenir avec le développement et la modernisation des infrastructures.

A la tête d'un complexe de production considérable, qui allie en un seul point des caves creusées en 1882 au cœur des terres crayeuses d'Aÿ et un équipement dernière génération, la COGEVI annonce en 1970 des chiffres records d' 1,35 millions de bouteilles expédiées soit un doublement des ventes en dix ans

 


LE TEMPS DES VISIONNAIRES 1971-2001

Dans les années 70, avec la première crise pétrolière, le monde du champagne entre dans une période difficile : les ventes chutent de 13% en 1974. Dans ce contexte, le modèle coopératif affirme encore davantage sa légitimité et prend un nouvel essor avec la création, sous l'impulsion de la COGEVI, du Centre Vinicole de la Champagne. Sous la houlette de son président Guy Froux, la COGEVI renforce sa visibilité grâce à des campagnes de communication dans la presse et à des événements très médiatisés, dont les élections de Miss France sont le meilleur exemple. Cette saga avec les Miss France permet de comprendre la popularité grandissante de la coopérative, mais aussi sa capacité à être en phase avec toutes les formes de communication moderne : radio, télévision, publicité presse, produits dérivés...

A la fin des années 80, le plan immobilier « Horizon 2000 » est mis en oeuvre pour s'adapter à l'essor de la coopérative, et notamment de sa marque Collet, qui franchit bientôt le cap symbolique de 500 000 bouteilles. A la fin des années 1990, le nouveau président Jacques Marquette cofonde l'Union de Coopératives « Alliance Champagne », qui renforce encore le poids de la COGEVI comme un acteur majeur dans l'univers du champagne.

Au moment où commence le nouveau siècle la COGEVI s'engage dans la construction d'infrastructures sans précédent pour préparer l'avenir et ses nouvelles conquêtes

LE TEMPS DES CRÉATEURS 2001-2021

A l'orée du XXIe siècle, alors qu'elle fête son 80e anniversaire, la COGEVI met en place une nouvelle stratégie de développement structurel et commercial. Un nouveau siège social est construit à Aÿ, les installations techniques d'Aÿ sont modernisées, et surtout, la coopérative entreprend la construction d'un ensemble immobilier de caves et de cuveries à Oger, inauguré en 2004, puis agrandi considérablement en 2011. L'immensité (le site possède une capacité de stockage de 27 millions de bouteilles) et la modernité des équipements techniques du site d'Oger, à la pointe des avancées technologiques pour les méthodes de production du champagne, témoignent de l'esprit toujours pionnier de la coopérative. La COGEVI gagne ainsi le respect des grandes maisons de champagne et de négoce.

A l'approche de son 100e anniversaire, en 2021, la coopérative entre dans une nouvelle ère et ose sortir du silence pour faire connaître son histoire et son savoir-faire et revendiquer l'excellence de sa marque emblématique, Champagne Collet. Elle entreprend un vaste plan de valorisation de son patrimoine en ouvrant La Cité du Champagne Collet-Cogevi : ensemble historique et culturel qui réunit, à côté de la Maison Cogevi, la Villa Collet, dédiée aux Arts Déco et aux artistes, un parcours de visite à travers son site de production et ses caves de 1882-1883 ainsi qu'une vinothèque avec une collection de 30 000 bouteilles. Ce site sera complété en 2015 par un Musée des métiers du champagne et un auditorium.

Avec cette nouvelle étape historique, la COGEVI témoigne à nouveau de son audace et affirme sa légitimité à raconter l'histoire d'un terroir dont ses adhérents contribuent avec passion au rayonnement depuis près de cent ans.