En poursuivant votre navigation sur ce site et en entrant sur ce site, vous certifiez avoir l’âge légal pour consommer de l’alcool dans votre pays de résidence. vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.

X Je suis d'accord

Producteur : Champagne Beaumont des Crayères

Livraison offerte dès 6 bouteilles achetées

Beaumont des Crayères

Beaumont des Crayères est un groupement de 250 vignerons qui a vu le jour en 1958. Aujourd'hui, la maison possède un vignoble de 85 hectares. Le nom de la coopérative est composé de Beaumont, pour sa situation en coteaux des parcelles, et de Crayères pour la nature crayeuse qui caractérise les terroirs de Champagne. Beaumont des Crayères produit 500 000 bouteilles dans 3 gammes :
    les Grands, pour les cuvées de champagnes non millésimés qui expriment les terroirs de la coopérative,
    les Fleurs pour parler des millésimes,
    les Cuvées d'exception, les plus qualitatives des productions Beaumont.
Le respect de l'environnement et la volonté de transmission d'un patrimoine unique au monde guident la démarche de ses vignerons. C'est pourquoi la Maison est engagée de longue date dans la viticulture raisonnée et travaille aujourd'hui sur la nouvelle norme de viticulture durable en Champagne. De même, les installations techniques modernes du Champagne Beaumont des Crayères illustrent la volonté d'investissement de femmes et d'hommes tournés vers l'avenir.

C'est par esprit d'indépendance, par attachement à leur terroir et par exigence de qualité que les vignerons de Beaumont des Crayères se sont lancés dans une aventure collective: créer une grande marque de Champagne à l'âme authentique. 60 ans plus tard, le Champagne Beaumont des Crayères est une Maison de vignerons à taille humaine. Le chef de cave a une véritable maîtrise de toutes les étapes d'élaboration, garantissant une signature unique et une qualité hors du commun.


Le respect de l'environnement et la volonté de transmission d'un patrimoine unique au monde guident la démarche de ses vignerons. C'est pourquoi la Maison est engagée de longue date dans la viticulture raisonnée et travaille aujourd'hui sur la nouvelle norme de viticulture durable en Champagne. De même, les installations techniques modernes du Champagne Beaumont des Crayères illustrent la volonté d'investissement de femmes et d'hommes tournés vers l'avenir.


Le terroir de Mardeuil figure parmi les crus les plus réputés de Champagne pour la qualité de son pinot Meunier. Adapté au climat de la Vallée de la Marne, il se révèle pleinement sur le sous-sol crayeux des coteaux d'Épernay. Surnommé « le plus champenois des cépages », le pinot Meunier représente plus de 60 % des approvisionnements du Champagne Beaumont des Crayères.


LE SAVOIR –FAIRE.


Une viticulture exigeante.


C’est avant tout la qualité de son raisin qui fait de Beaumont des Crayères un grand Champagne. Le savoir-faire de ses 250 vignerons associés en est la clé. Ce sont eux qui, toute l’année et par tout temps, veillent sur leurs vignes afin d’en récolter les plus beaux raisins.


Les trois quarts du vignoble du Champagne Beaumont des Crayères se situent aux portes d’Épernay, sur la commune de Mardeuil. Mais la Maison compte également des parcelles à Damery, Cumières, Hautvillers et Dizy, ainsi qu’à Pierry, Vinay et Épernay.


Du fait des caractéristiques de son terroir et de son climat en particulier, la culture de la vigne en Champagne est un travail exigeant. Maîtrise technique et passion sont de rigueur pour faire croître la vigne dans cette région septentrionale. De la taille à la vendange en passant par le palissage, la plupart des travaux viticoles sont ainsi réalisés à la main.


A la fin de l’été, l’équipe viticole du Champagne Beaumont des Crayères effectue un suivi de maturité dès la première coloration des raisins afin d’adapter le rythme de la cueillette aux conditions de l’année. Ce suivi permet également de procéder à des sélections parcellaires des vignes les plus qualitatives, réservées aux cuvées de prestige. Choisis dès la cueillette pour leur qualité et leur maturité, tous les raisins subissent à leur arrivée au pressoir un nouveau contrôle permettant d’écarter les lots de qualité insuffisante.


Une sélection rigoureuse au pressurage.


Le pressurage est l’un des secrets de la qualité des champagnes Beaumont des Crayères. Dans la lignée de sa politique qualitative, il s’agit d’une nouvelle étape de sélection. La Maison s’est d’ailleurs équipée d’un vendangeoir ultra moderne au cœur du vignoble afin d’assurer le meilleur traitement possible des raisins.


En effet, deux des trois cépages champenois sont des raisins noirs à chair blanche. Ce sont notamment la vendange manuelle, la réduction du temps d’attente des raisins et la technique complexe de pressurage pratiquée chez Beaumont qui permet d’éviter toute coloration du futur Champagne.


L’appellation « Champagne » impose un certain rendement au pressurage et un fractionnement des jus du plus au moins qualitatif : les premiers, qui sont les meilleurs, sont appelés « cuvée » ; les derniers constituent les « tailles ». Par souci de qualité, les « tailles » sont tout simplement écartées des assemblages Beaumont des Crayères.


Poussant plus loin l’exigence, la Maison établit une nouvelle distinction en séparant « Coeur de cuvée » et « Cuvée seconde ». Les champagnes millésimés et les cuvées de prestige sont ainsi élaborés uniquement à partir de « Coeur de cuvée », dont l’aptitude au vieillissement est incomparable.


De la vinification à l’alchimie de l’assemblage.


Garant du haut niveau qualitatif de la Maison, le chef de cave du Champagne Beaumont des Crayères accorde un soin rigoureux à la vinification et l’assemblage de ses cuvées. Les moûts issus de chaque cépage, de chaque fraction de cuvée et de différentes sélections parcellaires sont vinifiés de façon séparée. Cette méthode lui offre au moment de l’assemblage une très large palette de vins à marier.


La vinification séparée permet également d’appliquer une œnologie raisonnée pour chaque cuvée. Afin d’en garder la parfaite maitrise, le débourbage ainsi que les différentes fermentations sont réalisés en cuves inox thermo régulées. Pour les cuvées de prestige, une partie des vins est élevée sous bois, ce qui confère au vin plus d’intensité aromatique, de matière en bouche et de longueur.


Quelques semaines après les vendanges, la saison des assemblages commence par une série de dégustations à l’aveugle de la totalité des vins de l’année et de réserve. Pour l’équipe d’œnologues de la Maison, il s’agit d’une nouvelle étape de sélection visant à définir les vins qui pourront ou non entrer dans la composition des assemblages Beaumont des Crayères. Plusieurs mois durant, s’étalent ensuite les dégustations d’assemblage : ce processus long et minutieux permet de définir les proportions exactes de chaque vin dans chacune des cuvées élaborées.


L’assemblage est l’étape clef de l’élaboration d’un grand Champagne. Pour la Maison Beaumont des Crayères, c’est aussi un moment empreint d’une certaine magie, tant la réponse olfactive et gustative au mariage de différentes cuvées peut se montrer surprenante.


Arrêter le temps : le vieillissement.


C’est dans la fraîcheur et l’obscurité des caves qu’opère ensuite la magie du Champagne. La prise de mousse dans la bouteille apporte une fine effervescence à ce qui est alors sur le point de devenir le roi des vins. Pour la Maison Beaumont des Crayères, le caractère unique de ses champagnes se révèle enfin grâce à un très long vieillissement.


Le terroir de Champagne se distingue par l’exceptionnelle aptitude au vieillissement de ses vins. Nulle part ailleurs le temps ne leur apporte une telle élégance. Conscient de ce trésor, le chef de cave de la Maison Beaumont des Crayères laisse travailler le temps pendant de longues années.


Alors que la réglementation impose un minimum de quinze mois de vieillissement sur lattes pour les bruts sans année et trois ans pour les millésimés, le Champagne Beaumont des Crayères s’impose au deux à quatre ans pour les bruts sans année, cinq pour les millésimés et dix pour sa cuvée de prestige…


Au fil des années en cave, les champagnes Beaumont des Crayères acquièrent ainsi une effervescence et des arômes d’évolution d’une incomparable finesse.


Dégorgement : la signature du chef de cave.


Le dégorgement offre au chef de cave l’occasion d’apporter la touche finale à son oeuvre. Par le biais du dosage, le Champagne Beaumont des Crayères achève d’acquérir sa remarquable personnalité.


À la suite du vieillissement, le dépôt emprisonné dans la bouteille est éliminé grâce au remuage et au dégorgement. Avant de reboucher les bouteilles, une liqueur d’expédition y est ajoutée : c’est le dosage.


Composée de vin et de sucre de canne, cette liqueur a une importance fondamentale : elle fait de chaque cuvée un brut, à l’image de la Grande Réserve, un demi-sec comme le Grand Nectar ou encore un brut nature comme le Fleur de Meunier millésimé.


Mais le choix du vin de liqueur et la dose de liqueur adoptée sont également d’une grande importance qualitative. Ils permettent de parfaire le style du Champagne Beaumont des Crayères. Pour cette raison, la Maison élabore une liqueur spécifique pour chacune de ses cuvées.


Le dégorgement est pour Beaumont des Crayères une étape si stratégique qu’elle est une des rares Maisons à avoir, de longue date, indiqué la date de dégorgement au dos de chaque bouteille. Les amateurs peuvent ainsi déguster en connaissance de cause des champagnes plus ou moins récemment dégorgés. En effet, après un mois ou deux années de dosage, le goût d’un champagne évoluera de la fraîcheur vers davantage de maturité.

Détails
Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.